SIMIANE (04) :
DEUX LIEUX POUR UNE EXPOSITION EXCEPTIONNELLE
Pierre HUMBERT, peintre et Gilles SUFFREN, sculpteur


LA ROTONDE DE SIMIANE ET LA MAISON DE BRIAN proposent une exposition de Pierre HUMBERT, peintre et Gilles SUFFREN, sculpteur

  • LA MAISON DE BRIAN et la MAIRIE DE SIMIANE ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition qui se déroulera à 17h à la Rotonde et à partir de 18h à la Maison de Brian le SAMEDI 17 Juin 2006



Pierre HUMBERT, un peintre

  • Élève de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris
  • Expose au Salon des Moins de Trente ans des années 1946, 1947, 1948 et aux "Mains éblouies" chez Maeght en 1950
  • Aux Salons de Mai et Réalités Nouvelles en 1959, 1960, 1962.
  • Vit et travaille depuis plus de 30 ans, dans une ferme de la vallée du Jabron en Haute-Provence

Expositions particulières récentes :

  • 1991 Galerie Philip, Paris
  • 1993 Fondation ARP à Meudon ; Galerie Lambert Rouland Paris ; Musée départemental de Gap
  • 1994 Espace Quartier Latin, Paris
  • 2000 Chapelle de Saint Martin-de-Castillon
  • 2003 Chapelle des Pénitents, Carpentras
  • 2004 Espace Griffon, Paris.

Qui parle de la peinture de Pierre HUMBERT, parle de ce pays, aux formes nues et dures, et parle du geste de peindre. Mais, malgré des titres trompeurs, HUMBERT ne peint pas le paysage. Il peint le minéral, le surgissement du végétal, le bruit du vent, la lumière qui affleure. Il nous aspire dans un espace mouvant, dynamique, c’est la terre à pleines dents, le ressac des collines. La nature est là. Ou plutôt, nous sommes dans la nature, c’est-à-dire dans la peinture, dans la tension de l’acte de peindre. Il peint notre grand silence devant le monde. Il représente toujours moins et il exprime toujours davantage.


Gilles SUFFREN, un bâtisseur

  • Études à l’École d’Architecture de Marseille, aux Beaux-Arts de Marseille et d’Aix-en-Provence.
  • Vit et travaille à Draguignan.

Expose dans les plus grandes manifestations de Céramique (p. ex. Musée des arts Décoratifs en 82 et 91. « Céramiques française » à Munich en 94, « Terres debout » au Musée d’Art Contemporain de Dunkerque en 95, à Mulhouse et à Paris en 96, à Genève en 98, à Bochum en 2002, au Musée National de Céramique en 2004)

Ses œuvres sont présentes dans les collections du Musée des Arts Décoratifs (Paris), de la ville de Mulhouse, du FRAC, du Landes Museum de Stuttgart, du Musée d’Art Contemporain de Dunkerque. Commande publique du CNAP en 2002.

La sculpture de Gilles SUFFREN allie la rigueur de l’architecte qu’il aurait pu être et la sensualité de la terre qu’il a choisie dans sa nudité, et où se lit la trace des doigts.

Des moyens réduits à l’essentiel conduisent à une œuvre de l’essentiel : un équilibre fragile comme celui de la vie même, une tension entre vides et pleins, jeu de volumes inversés où le plein se fait vide et où le vide prend soudain sa densité.

Gilles SUFFREN lance des vaisseaux qui ouvrent l’air tels des socs. Il redessine l’espace, capte l’ombre et le regard.

L’air vibre, une grande respiration se fait autour de ses sculptures.



En savoir plus :

Retrouvez notre invitation, les dates et les horaires d’exposition, ainsi que quelques œuvres des Artistes sur notre site : http://www.lamaisondebrian.fr