Simiane la Rotonde (04) :
Exposition des œuvres de Martine CAZIN , Amanda SPENCER-COOKE et Max HEROLD



  • Vernissage le samedi 15 Juillet 2006 à 18 heures...

> MARTINE CAZIN

Après quelques années d’enseignement des arts plastiques, Martine CAZIN a installé son atelier de céramique à Simiane en 1971. Grand prix des Métiers d’Art en 1988, elle a exposé en France et à l’étranger. Depuis 4 ans elle se consacre exclusivement au dessin et à la sculpture.

Pour Martine CAZIN c’est la saison de l’aventure graphique. Parce que représenter n’est pas imiter, elle risque sa pensée dans l’image. Elle nous parle de silence, d’une lumière traversant les portes du temps, de la nécessité de se tenir verticale, debout, vivante.

Une méditation sur le trait, rigoureuse mais sensible, s’accompagne d’un travail sur l’espace : reviennent alors les volumes dépouillés où vibre la lumière.

Une grande simplicité de moyens : le papier, les crayons, la terre nue.

« Entre la plus lointaine étoile et nous
la distance, inimaginable, reste encore
comme une ligne, un lien, comme un chemin »
Philippe Jaccottet




> AMANDA SPENCER-COOKE

Autodidacte, Amanda SPENCER-COOKE s’est perfectionnée à l’Ecole des Arts Décoratifs et au centre de Gravure Contemporaine de Genève. Elle a exposé en Suisse, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France.

Amanda SPENCER-COOKE travaille dans la discrétion à une œuvre toute en finesse qui parle du passé construisant notre histoire. Surgit alors un temps oublié, une parole cachée qui murmure à l’oreille. Les petits morceaux de vie, patiemment réassemblés, retrouvent leur dignité et l’écume des jours échappe à l’oubli.

Une technique particulière, le Papier-Porcelaine, allie ses moyens d’expression privilégiés : la céramique, la photographie, le dessin ; le plus éphémère des média, le papier, va à la rencontre d’un des plus durables, la céramique.

« Et il me semble que quelqu’un marche près de moi,
Ombre, qui sourirait bien que silencieuse
Comme une jeune fille, pieds nus dans l’herbe,
Accompagne un instant celui qui part»
Yves Bonnefoy

> MAX HEROLD

LES SCULPTURES DE MAX HEROLD seront exposées au jardin du 14 Juillet au 1° Octobre.

Max HEROLD expose depuis 1972 à Paris, en Suisse, Italie, Allemagne, Hollande. Il a reçu de nombreuses commandes du Ministère de la Culture.

"La simplicité n'est pas un but dans l'art, mais on arrive à la simplicité malgré soi, en s'approchant du sens réel des choses."
Brancusi

C'est dans le marbre que Max Herold fait ce chemin. Et chaque forme se construit dans le respect de chaque marbre, d'une main vigoureuse et sensible.


AGENDA

  • Samedi 15 juillet à 18heures : vernissage.
  • Dimanche 23 juillet à 17 heures : rencontre-apéritif avec Amanda SPENCER-COOKE.

  • Dimanche 6 août à 17 heures : rencontre avec Martine CAZIN et tirage de la tombola (œuvres originales) en remerciement à tous ceux qui nous ont apporté leur soutien.

  • Mardi 8 Août à 17 heures : projection de « Mots pour Maux » avec Dominique COMTAT.



En savoir plus :