Vient de paraître :
"Changement climatique et transports : manuel de recommandations à l’attention des acteurs territoriaux"



  • Manuel réalisé par le Réseau Action Climat
  • Avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations.
  • Couleur, format A5, 128 pages.
  • Prix : 12 euros


> Pourquoi une telle publication ?

Les transports représentent la principale source d’émissions nationales de gaz à effet de serre (GES) et les scénarios d’avenir nous mettent en alerte sur des rythmes de progression très préoccupants.

Ce secteur pourrait à lui seul non seulement compromettre l’objectif français du Protocole de Kyoto mais également constituer un obstacle important à la division par quatre de nos émissions de GES d’ici 2050, seul canevas envisageable pour « stabiliser » notre climat.

Dans cette lutte qui s’annonce difficile, les collectivités territoriales ont un rôle essentiel à jouer puisque nombre de leurs décisions dans le domaine des transports, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire ont une influence significative sur les quantités de GES rejetées.

Ce manuel inter-associatif souhaite lancer des pistes de réflexion, mettre en avant certaines orientations essentielles et enfin proposer quelques mesures concrètes permettant de tendre vers des transports plus sobres en carbone.

> A qui s’adresse cette publication ?

Ce manuel s’adresse prioritairement aux acteurs territoriaux : élus, techniciens, militants associatifs, etc. mais aussi, plus largement à toute personne préoccupée par cet enjeu environnemental majeur.

L’objectif est double : interpeller les acteurs territoriaux sur cette problématique et surtout les inciter à agir.


> AU SOMMAIRE :

PREMIERE PARTIE : CERNER LE PROBLEME.

A. La communauté internationale face au risque climatique

  • 1. Effet de serre et dérèglement du climat : un défi écologique majeur
  • 2. La réponse de la communauté internationale
  • 3. La France face à ses engagements : d’un plan climat à l’autre

B. La responsabilité particulière du secteur des transports

  • 1. Transports et émissions de GES en France et en Europe : constats et tendances
  • 2. Au cœur du problème : une économie et une société « transportées » par la route

C. Réduire les émissions liées aux transports : quelles priorités ?

  • 1. Les réponses technologiques : pas de solution miracle
  • 2. Les recommandations du RAC : trois axes forts

D. Climat et transports : les choix politiques de l’UE et de la France

  • 1. L’UE et la lutte contre les changements climatiques dans le secteur des transports : le discours et la pratique
  • 2. En France : PNLCC et Plan Climat, des réponses insuffisantes ou inadaptées par rapport aux enjeux

SECONDE PARTIE : PASSER A L’ACTION

A. Pourquoi les collectivités territoriales doivent agir

  • 1. Des territoires et des populations menacés par les changements climatiques
  • 2. Des décisions qui pèsent fortement sur les émissions françaises de GES

B. Transversalité et participation pour une stratégie d’action cohérente

  • 1. La participation, un enjeu majeur
    • Zoom sur Poitou-Charentes
    • Focus « La participation en France : des instances et des dispositifs en grand nombre »
  • 2. Construire une stratégie d’action cohérente

C. De la commune à l’international, agir à tous les niveaux

  • 1. Les communes et structures intercommunales en première ligne
    • Zoom sur Rennes-Métropole
    • Zoom sur la Communauté Urbaine de Strasbourg
    • Focus « Les déchets des pistes pour réduire les émissions liées aux transports »
  • 2. Des compétences renforcées pour les départements et les régions
    • Zoom sur la région Nord-Pas de Calais
    • Focus « Les Collectivités territoriales et le financement des politiques de transport »
  • 3. Réseaux européens et coopération décentralisée

Conclusion

Notes





> En savoir plus :

Et aussi :