Gap (05) - Mars 2008
LE PROGRAMME DE GAP SCIENCES ANIMATIONS 05



> Café-sciences " L'aigle royal : la petite histoire d'un grand rapace "

  • Mercredi 5 mars
  • à 18h
  • par Christian COULOUMY, Parc National des Ecrins,
  • Café Highlander, 8 rue Carnot à Gap,
  • entrée libre et gratuite.

Admiré ou haï, l'aigle royal n'a jamais laissé les hommes qui l'ont côtoyé indifférents. Mais qui est vraiment cet oiseau de légende aux capacités exceptionnelles de chasseur ? Christian Couloumy, chef de secteur au Parc national des Écrins, passionné par les grands rapaces, tentera de dissiper un peu le mystère qui entoure l'existence de ce magnifique oiseau de proie, qui vit pourtant à notre porte dans les Hautes-Alpes...



> Conférence " Plantes, molécules, médicaments "

  • Vendredi 14 mars
  • à 18h
  • au Royal,
  • rue pasteur à Gap,
  • entrée libre
  • Dans le cadre du cycle 2008 " A notre santé ! ".
  • Par Vincent DUMONTET, pharmacochimiste, ingénieur de recherche à l'Institut de Chimie des Substances Naturelles du CNRS, co-responsable du Pôle Substances Naturelles Plantes.



L'Homme a dès l'origine appris à utiliser les ressources de son environnement, notamment pour se soigner. Ces connaissances ancestrales ont permis de constituer notre pharmacopée. L'essor de la chimie au XXème siècle a donné naissance aux médicaments de synthèse. Cependant, la recherche actuelle de nouvelles molécules dans le monde naturel pour leur utilisation en thérapeutique humaine reste de première importance (par exemple les anticancéreux Navelbine et Taxotère). Le temps presse, ce patrimoine s'appauvrit chaque jour et la perte sera irréparable. Cette conférence, initialement prévue en 2007 n'avait pu se tenir pour cause de mouvements sociaux.



> Sortie " Les genévriers thurifères de St André de Rosans "

  • Journée du samedi 15 mars
  • avec Didier BRUGOT.
  • Participation de 5 €
  • et réservation nécessaire au 04 92 53 92 70.

La thuriféraie est située dans les Hautes-Alpes, la limite départementale l'inclue, alors qu'elle se développe sur le bassin de l'Armalause, rivière de la Drôme. Connaît-on l'histoire de cette extension haut-alpine sur un territoire qui aurait dû revenir à la Drôme ? Le port des vieux arbres donne-t-il des indices sur l'usage du bois ? De jeunes sujets attestent-t-ils une régénération naturelle du peuplement ? Des oiseaux vivent-ils dans la thuriféraie à la fin de l'hiver ? L'étude de Laurent Lathuillère, disponible au Conservatoire botanique de Charance, est un excellent document pour décrire ce conifère, comprendre sa biologie, sa répartition, son cycle annuel. Pour ceux qui ont suivi la visite du 19 mai 2007 avec François Bottin, dans la thuriféraie de Saint-Crépin, ce sera l'occasion de faire des comparaisons car nous n'avions pas observé de régénération. C'est aussi la période de floraison (février-mars), intéressante pour distinguer les arbres mâles et les arbres femelles, ainsi que les rares sujets monoïques. La promenade découverte se fera à pied, environ 250 à 300 m de dénivelée, à partir de 727 m d'altitude, sur une distance de 1,5 km.

> Présentation de " L'expérience des fortifications militaires "

  • Jeudi 20 mars
  • à 19h
  • par François HUGEUX, Bastien LETOWSKI, Benjamin DOVETTA et Valentin BERNARD, élèves de l'atelier " MATh.en.JEANS " du Lycée d'Altitude de Briançon
  • sous la conduite d'Hubert PROAL, professeur de mathématiques.
  • Salle Le Royal,
  • rue Pasteur à Gap.
  • Entrée libre.

Les ateliers MATh.en.JEANS (ou " Méthode d'Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir ") consistent à proposer aux élèves, volontaires, des sujets de recherche en mathématiques.

Ce soir ils présentent les résultats d'un travail de recherche sur les fortifications. Les élèves se sont mis dans les mêmes conditions que les ingénieurs du roi pour répondre à cette question : " quelle forme donner à une fortification (chemin fermé) pour que la totalité de son escarpe soit défendue par un minimum de mousquetaires ? Un mousquetaire est muni d'un fusil dont la portée est de 150 m et il peut tirer dans tout l'arc extérieur ouvert compris entre les deux tangentes à la fortification ". Le but n'était pas d'analyser les fortifications réalisées par Vauban, mais de modéliser le problème et de proposer des solutions dans une démarche scientifique de recherche. Ce n'est que dans un second temps que la forme de fortification obtenue a été comparée aux modèles de Vauban. Les élèves ont poursuivit cette année avec le problème suivant : " quelle forme donner à une fortification pour qu'elle soit entourée d'une ceinture de sécurité (couverte par au moins 2 soldats) ? " La proposition des élèves fera l'objet de cette présentation, accessible même aux non-matheux !



> Programme " Energie : un peu, (pas) beaucoup, renouvelable ! "

  • A partir du 20 mars et jusqu'au 4 mai
  • en partenariat avec l'Adelha 05 et l'Espace Info Energie de Gap.

# Exposition " Energies renouvelables, l'énergie au futur "

  • dans la salle d'exposition du Domaine de Charance.
  • Horaires grand public : les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h en présence d'un(e) animateur(trice).
  • Les groupes sont reçus sur réservation.
  • Entrée libre et gratuite.

Cette exposition interactive et ludique créée par Planète Sciences Méditerranée est prévue pour tous!

L'exposition s'appuie sur des supports interactifs (maquettes, jeux, atelier expérimental) et sur des supports visuels (textes, schémas, photos) pour permettre une (re)découverte des principes physiques et des techniques des principales sources d'énergies renouvelables au travers d'espaces thématiques. Le parti pris de l'exposition : les énergies renouvelables, issues du soleil, du vent, de l'eau, de la biomasse et de la terre sont peu polluantes et inépuisables. Elles peuvent remplacer, et plus encore demain, une part significative de l'énergie traditionnelle. L'efficacité énergétique nous fait consommer moins d'énergie pour satisfaire les mêmes services (se chauffer, s'éclairer, communiquer…). L'énergie au futur, c'est le développement des économies d'énergie et des énergies renouvelables pour consommer moins et mieux.

# Visite " Energies renouvelables : c'est possible, venez visiter ! "

  • Samedi 29 mars
  • à partir de 14h,
  • gratuit et sur réservation nécessaire auprès de l'Adelha 05 - Espace Info Energie au 04 92 56 01 78.

Le lieu de la visite sera précisé ultérieurement.

Un conseiller de L'Espace Info Energie de Gap vous emmène visiter une habitation qui utilise des énergies renouvelables et rencontrer ses propriétaires pour débattre de leur expérience.

Téléchargez l'affiche (966 Ko), la plaquette recto (959 Ko) et verso (776 Ko)



> Conférence " Cellules souches : enjeux économiques, médicaux et choix éthiques "

  • Vendredi 28 mars
  • à 18h,
  • Deuxième rendez-vous du cycle 2008 " A notre santé ! ",
  • par Dominique AUBERT-MARSON, généticienne, maître de conférence à l'Université Paris V, observateur à l'UNESCO au Comité International de Bioéthique.
  • Salle Le Royal,
  • rue pasteur à Gap,
  • entrée libre.

Les cellules souches embryonnaires et le clonage sont incontestablement de grands sujets de recherche internationale. Ils captivent la société et nourrissent tout un imaginaire de fantasmes qui fascine les hommes depuis l'Antiquité : celui de l'immortalité. Mais quels sont les enjeux réels de la médecine régénératrice ? Il est à l'heure actuelle difficile de préjuger des résultats. Un des obstacles à l'utilisation des cellules souches embryonnaires est d'origine éthique : l'utilisation d'embryons humains. Comment concilier science et respect de la vie ?


> En savoir plus :