LA PAROLE A...
Eliane Dupland, Groupe local LPO de Gap (Hautes-Alpes)



1 - Pouvez-vous en quelques mots nous indiquer l'objet de votre association ?

E.D. : La protection des oiseaux et des écosystèmes dont ils dépendent.

2 - Depuis quand existe t'elle et quel est son territoire d'intervention ?

E.D. : Cette association existe depuis 1912 au niveau national. Elle est affiliée à BIRD LIFE International. La Région PACA est une délégation régionale depuis une dizaine d’années. Le groupe local du Gapençais existe depuis 3 ans. Un autre groupe local a été créé à Briançon en 2007.

3 - Quelles sont les responsabilités que vous assumez au sein de cette association, et depuis quand ?

E.D. : J’ai suivi les réunions de constitution d’un groupe local à Gap depuis le 23 janvier 2004, à l’initiative des salariés de la délégation régionale PACA. J’ai été «co-optée» déléguée responsable en même temps que Claude-Marie Cottereau et la première réunion du groupe a eu lieu le 24 septembre 2004. J’ai été élue administratrice régionale en juin 2007.

4 - Qu'est-ce qui vous a amené à assumer de telles responsabilités ?

E.D. : Le temps qui s’est libéré avec mon admission à la retraite !

5 - Quelles sont les principales satisfactions que vous en retirez ?

E.D. : Elles sont très nombreuses au niveau de la découverte de l’environnement et de mon implication dans les programmes de prospection, d’observation, de suivi… de l’avifaune.

6 - ... Et les principales insatisfactions ?

E.D. : Certaines difficultés à s’impliquer dans la protection des sites par manque de formation et d’information.

7 - Si vous aviez un souhait à formuler pour la vie associative, ce serait... ?

E.D. : Bien faire comprendre le sens du mot « associatif » car je regrette que, souvent, l’association soit une juxtaposition d’individus à l’esprit individualiste ! Ce qui fait que, malgré leur bonne volonté, les membres d’une association se reposent sur une seule (ou deux) personne(s) à qui ils attribuent toutes les compétences ! Le regroupement associatif passe, à mon avis, par de bonnes conditions matérielles (local, documentation, moyens de communication…) et surtout des relations humaines (formation, information, rencontres inter-associatives, convivialité…).

8 - Souhaitez-vous insister sur un événement que votre association va prochainement proposer ?

E.D. : Notre exposition « L’Oiseau dans l’art » à Gap, pendant le week-end de Pâques, et l’Observatoire des rapaces : journées de prospection des rapaces diurnes nicheurs (voir notre calendrier).



> En savoir plus :