Fondation de France - 2008
Un "coup de pouce" pour l’environnement



La Fondation de France a créé la prime « Agir pour l’environnement » afin d’encourager les associations qu’elle soutient à intégrer l’impact environnemental de leurs actions le plus en amont possible dans l’élaboration de leurs projets. Il ne s’agit pas d’une contrainte, mais d’un coup de pouce supplémentaire pour encourager les associations qui ne le font pas encore à s’engager dans une démarche de développement durable.

Engagée dans le cadre d'une vaste réflexion sur le développement durable et ses différentes composantes, l'organisation à l'automne 2007 du « Grenelle de l'environnement » a ouvert en France la voie vers des politiques publiques beaucoup plus engagées dans la préservation de l'environnement. Orientées principalement vers les entreprises et les particuliers, elles s'adressent néanmoins peu aux associations.

Aussi la Fondation de France, fidèle à sa mission d'accompagner les organismes du tiers secteur dans leurs préoccupations concrètes, a-t-elle décidé de soutenir leurs initiatives pour prendre en compte l'impact écologique de leurs actions.

L'objectif de l'axe « Agir pour l'environnement » est donc de permettre aux associations de mieux comprendre en quoi elles peuvent avoir une démarche de protection de l'environnement, et comment elles peuvent agir, en adaptant leurs projets.

> Une aide complémentaire, proposée dans le cadre des appels à projets

Signalée par l'icône - dans les appels à projets concernés, l'aide « Agir pour l'environnement » est optionnelle.

Principalement dédiée aux structures peu ou pas investies dans l'environnement, elle est destinée à financer un appui méthodologique (diagnostic, plan d'action...) ou la formation des acteurs, et entraînera l'attribution d'un chèque consultant à cet effet.

Les thématiques ciblées par les porteurs de projets pourront concerner notamment les ressources (énergie et eau), les bâtiments, les transports, la déchets, la biodiversité.

> Les objectifs de changements de pratiques pourront viser :

  • - la diminution des consommations ;
  • - le recours à des solutions alternatives plus respectueuses de l'environnement ;
  • - l'adaptation ou la modification des installations ;
  • - la modification des comportements


> Sélection des projets

La demande complémentaire sera étudiée et validée par un comité d'experts.

Attention : Seuls les porteurs de projets sélectionnés dans le cadre des appels à projets pourront bénéficier de l'aide « agir pour l'environnement ».

Pour postuler à cette aide, téléchargez le dossier de candidature complémentaire, qui précise les modalités pratiques.

Source :

  • Un "coup de pouce" pour l’environnement
  • Publié par : Fondation de France - http://www.fdf.org/
  • Le : 08/04/08