USEP - Union Sportive de l'Enseignement du Premier degré
MOTION « JEUX OLYMPIQUES DE PEKIN »



Texte adopté à l’unanimité par l’assemblée générale nationale de l’USEP à BAR LE DUC, le 19 avril 2008

« Un Enfant qui pleure où que ce soit dans le monde, un peuple qui souffre par sa dignité atteinte, voilà bien des combats à mener. Notre histoire est emplie de ces combats pour lesquels la vie de chaque humain vaut de se lever et d’agir.

A l’heure où nos sportifs vont prendre le chemin de Pékin, il est encore temps de clamer haut et fort que le combat pour les Droits de l’Homme est un combat incessant qui ne peut ni ne doit laisser personne indifférent.

Nous, Usépiens, qui entendons faire de l’Education notre action quotidienne, nous pour qui la rencontre entre chacune et chacun, dans le respect des différences, est fondamentale, nous vous demandons, Monsieur le Président de la République de tout mettre en oeuvre pour que les droits fondamentaux des peuples puissent être au coeur des réflexions et de l’action.

Ainsi, la charte olympique sera vraiment expression par le sport et en aucun cas silence et complicité.

Dans le cas contraire, il deviendrait urgent et obligatoire de la faire évoluer de manière significative.

Tous les quatre ans, c’est une chance pour la planète de faire vivre l’espoir d’un monde meilleur.

Le sport peut être cet ambassadeur pacifique, humaniste, à la condition que ces sportives et sportifs qui ont eu l’intelligence et le courage de s’engager soient soutenus et encouragés par vous, par les responsables politiques et par leurs dirigeants de fédérations, et en aucun cas empêchés de s’exprimer s’ils le décident.

L’Olympisme, symbole de paix, en sortira grandi.

La charte, faite par essence pour réunir, deviendra bien plus que des mots et se traduira en actes citoyens.

Enfin, un bel exemple sera donné à tous ces enfants, les porteurs de l’Avenir, les porteurs de l’espoir d’un monde meilleur, donc à parfaire.

Nous en appelons à la raison, au courage, à la responsabilité. »



> En savoir plus :