La Fête de l’Internet 2009 du 14 au 22 mars 2009
"L’Internet, pour quoi faire ?"



> La Délégation aux usages de l’Internet lance la Fête de l’Internet 2009 en partenariat avec l’association Villes internet.

Une initiative de la Délégation aux Usages de l’Internet en partenariat avec l’association Villes Internet, sous le Haut Patronage de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’économie numérique.

Les acteurs publics et associatifs de l’Internet sont invités à organiser des rencontres, portes-ouvertes, animations pour présenter au public cet outil à usages multiples.

« L’Internet, pour quoi faire ? » : c’est l’occasion de faire découvrir ce qui est à portée d’ordinateur ou de téléphone mobile dans tous les domaines de la vie quotidienne : loisirs, relations familiales et sociales, démarches administratives, projets individuels ou collectifs.

L’Internet, c’est aussi un instrument au service de l’insertion sociale et de l’emploi, de l’éducation et de la culture, de la démocratie, du développement durable…

> La Fête de l’Internet 2009 se déroule du 14 au 22 mars 2009 :

Ce sera la fête de l’Internet pour tous, les internautes et les non-internautes qui seront invités à découvrir et à s’approprier les usages pour mieux s’informer, communiquer, partager …

Les collectivités locales, les Espaces Publics Numériques, les associations, tous les acteurs de l’Internet sont conviés à organiser des rencontres, portes-ouvertes,animations.

Seront ainsi présentés différents usages, personnels ou collectifs : l'Internet au service de l’insertion et du lien social, du développement durable, de la formation et de l’emploi, de l’accès aux services publics, de la démocratie, de la culture ...

> La Charte de la Fête

1- Ce projet vise à remplacer la compétition entre les individus par une coopération globale, et de passer d’une diaspora d’expérience à un mouvement qui assure l’information, l’échange, la mise en relation ainsi que la réflexion et la mise en perspective "des questions de civilisations" à l'heure d'internet présente dans chaque expérience.

2- La mise en oeuvre suppose la mobilisation d’une grande diversité de connaissances et de regards croisés. Elle suppose donc de renouer avec deux valeurs immatérielles trop souvent oubliées par la société moderne: la diversité et le (bon) sens. La diversité, c’est la richesse des informations et des solutions qui permettent à l’économie de choisir, pour chaque besoin, le chemin le plus positif.

3- Nous invitons les citoyens à prendre leur part dans les mutations à entreprendre et à adopter une démarche pro-active d’information, d’engagement et de participation pour mettre réellement le réseau au service du développement humain.

4 – Pour une information digne, accessible, diversifiée et partagée. Nous appelons le monde des experts et des institutions à renouveler leur posture vis-à-vis de la société, à adopter un langage accessible au plus grand nombre pour renforcer partout l’accès des citoyens à l’information.

> En savoir plus :