Certains esprits chagrins ne manqueront pas d’y voir un évènement de plus dans un calendrier festif déjà bien rempli entre autres la fête de la gentillesse (13 novembre) ou encore celle de la langue maternelle (21 février).

Pourtant, ne nous y trompons pas. La journée mondiale du bénévolat, consacrée en 1985 par les Nations Unies, permet de rappeler s’il le faut l’engagement bénévole des 13 millions de français (soit 935 000 emplois en équivalents temps plein) ou encore des 94 millions d’européens, chiffres dont la croissance est estimée ces dernières années à 5%.

Les enjeux d’une meilleure prise en compte de cet engagement sont réels. Ils concernent la gestion des ressources humaines d’un secteur en voie de professionnalisation ou encore l’apport du bénévolat aux notions de citoyenneté et d’inclusion sociale. Ils nécessitent de porter un nouveau regard sur le bénévolat, et d’encourager des dispositifs permettant de l’encourager et de le valoriser.

Le cadre est aujourd’hui propice pour de telles évolutions : l’année 2011 sera officiellement l’année européenne du bénévolat et du volontariat et marquera le 10e anniversaire de l’année onusienne du volontariat.

Source :

  • "Le 5 décembre 2010 sera la journée mondiale du bénévolat."
  • Publié par : www.cpca.asso.fr
  • Le : 25/11/10