banon.culture propose :

L'Art de Mai 2011

avec le soutien du Conseil Général des Alpes de Haute Provence

Exposition : "Arbre et sens"

avec :

  • * Martine BAYLE : peinture
  • * Dominique COMTAT : photographie, film
  • * Françoise DUBOUCHET : peinture


Martine BAYLE

  • a suivi un enseignement classique au beaux-arts et fut par la suite plasticienne et enseignante.
  • Après une rencontre déterminante avec Raymond REYNAUD (un singulier de l'art), elle rompt totalement avec la pratique classique de la peinture.
  • « L'acte de peindre ou dessiner est pour moi une exploration intérieure (…), une plongée dans des espaces extraordinairement complexes où se créent, peu à peu, des mondes intimes d'une texture très dense. Dans ces moments j'ai l'impression de participer au mystère des métamorphoses. » (Martine BAYLE)

Françoise DUBOUCHET

  • a fait ses études à l’école d’Art et d’Architecture de Marseille-Luminy.
  • « Je cherche à saisir la structure, le mouvement intérieur des Arbres donnant l’expression du mouvement extérieur. J’observe longuement ces êtres vivants, attendant de pouvoir sentir ce qu’ils veulent me faire comprendre. Quand cela devient évident, commence le travail de dessin au fusain, puis en atelier s’ajoute le pinceau: une peinture directe, volontairement vigoureuse, expressive, gestuelle, offrant le jeu de la transparence par une superposition de couches de peinture très fines. » (Françoise DUBOUCHET)

Dominique COMTAT

  • responsable de l’atelier cinéma-vidéo II de l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Genève de 1988 à 2001, s’installe ensuite en Provence.
  • « Les lettres ont d’abord été des images. » (Massin) « Je suis allé rechercher ces lettres-images existant dans l’architecture, dans des détails, des objets, des arbres, des paysages, des pierres, au moyen de l’appareil photographique. (…) C’est aussi une prise de conscience de l'aspect bi-dimensionnel de l'image photo, des effets liés à la perspective, de la valeur du cadre qui découpe l’espace, isole. » (Dominique COMTAT)
  • Les films, « IPS », « Mehr Licht » (courts métrages) : « Un cinéma à l’opposé de la norme et du systématique pas un autre mensonge ni une autre laideur. (…) La beauté comme économie, comme urgence ! Et même comme quotidien… » (Leo MINGRONE)
  • «Une préoccupation incessante, presque obsessionnelle, sur la mémoire et l’oubli. (Véronique BARRE)


Où ? Quand ? Comment ?

  • Gratuit
  • du 1er au 19 mai
  • de 10h30 à 19h00,
  • tous les jours
  • à l'EGLISE HAUTE
  • à Banon (Alpes de Haute-Provence)


Contacts / En savoir plus :

banon.culture