Les Quatre sans Cou proposent :

Festival Printemps en Cultures

  • 31 mai au 04 juin 2011
  • SIGOYER (05)




CONCERT
  • 04 juin
  • 20h
  • sous chapiteau

LES BARBARINS FOURCHUS

  • Rock décalé et déjanté
  • www.barbarins.com
  • Grenoble
  • Pour la sortie de leur nouvel album Danser

Les Barbarins s’en allant, fourchus,... Ayant brodé leur or au fil des chemins, ayant sorti des sons de systèmes algébriques. S’en allant les Barbarins, musiciens sur les échos des mots, danseurs sous les ampoules de couleurs, en moderne voyage parmi les leurs... Un orchestre du tonnerre soufflant sous sa forge ses vents de colère et ses amours éphémères. Les Barbarins s’en allant fourchus... ayant mangé à Tanger le pain nu, ayant léché le sel atomique sur la peau des filles d’Arkhangelsk (Extrait d'un texte de Denis Péan - Lo'Jo ).

1re partie : Les Babel Buëch Madam'

Babel Buëch Madam' s'est formé fin 2007, pendant la morte saison, dans l'étroite vallée du buëch, Hautes-Alpes. L'idée première est de réunir des amis musiciens autour d'un projet de création musicale partant de pulsations familières, de rythmes rétros patinés par le temps, l'usage et les semelles des danseurs (boléro cubain, marche, tango, polka, new-orléans...), mais avec le souci du décalage, porteur d'émotions autres, le goût pour ce qui râpe et la ferme intention de s'amuser.

Travail sur le déjà-entendu - mais où ? - sur l'émotion, le fragile, pont imaginé entre un Tom Waits et un Harry Belafonte, la musique de Babel Buëch se passerait de textes. Il y en a pourtant - en français (un peu), en anglais bricolé, en espagnol mais surtout en charabia moderne - comme une rumeur au loin qu'on ne saisit qu'en partie, bribes de sens où ce qui parle, au-delà des mots, ce sont les sensations procurées par l'étrangeté du langage, par la musique et par la voix comme instrument de musique.

Le groupe se distingue aussi par son envie de donner à voir. Sur scène, un univers singulier naît dans le cocon du bizarre : un vélo déglingué scande le rythme; un parasol tourne sans fin, comme pour hypnotiser; les costumes d'aristocrates déguenillés évoquent une fin de fête chez Scott & Zelda Fitzgerald; des projecteurs d'un autre temps mettent en lumière l'incongru...

Pour finir avec les Deluxe


PREVENTE
  • OT Gap, OT Tallard, Espace Culturel Leclerc Gap
  • 17 € / 20 € sur place


INFOS / RENSEIGNEMENT

Les Quatre sans Cou