Les particuliers qui effectuent des versements au profit des œuvres ou organismes d'intérêt général ou reconnus d'utilité publique peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66 % ou à 75 % de leur montant, retenu dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Lorsque ces versements sont réalisés au profit d'organismes sans but lucratif procédant à la fourniture gratuite de repas à des personnes en difficulté, contribuant à favoriser leur logement ou leur dispensant des soins médicaux, les contribuables bénéficient d'une réduction d'impôt égale à 75 %.

En contrepartie, ces versements se voient appliqués un plafonnement spécifique.

Ce plafonnement qui vient d'être réactualisé pour 2011.

Ainsi, à compter du 1er janvier 2011, le plafond de ces versements s'élève à 521 euros (contre 513 euros en 2010).

En savoir plus :