Immigration : une diatribe intolérable

Claude Guéant s’en est pris à l’immigration de travail en déclarant que "contrairement à une légende, il est inexact que nous ayons besoin de talents, de compétences" venus de l’étranger.

Sur Europe 1 ce dimanche, le ministre de l’Intérieur a ajouté : "on n’a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurants".

Enfin, "contrairement à ce qu'on dit, l'intégration ne va pas si bien que ça ( ?!): le quart des étrangers qui ne sont pas d'origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés".

Ces propos haineux sont proprement intolérables et indignes d’un ministre de la République.

La Ligue de l'enseignement condamne sans réserve ces paroles qui déforment la réalité et sont en totale contradiction avec ce qui existe puisque l’Etat français ouvre des métiers à certains immigrés.

Des accords bilatéraux ont d’ailleurs été passés avec des pays comme le Sénégal et la Tunisie permettant l’arrivée d’immigrés dans les métiers de la restauration et de la maçonnerie.

Que dire aussi des propos stigmatisant les enfants d’immigrés ?

Faire porter aux élèves l’échec de l’institution scolaire est totalement honteux en plus d’être faux.

Source :