Cette étude s’appuie sur de nombreuses sources et développe une approche transversale de l’emploi, en soulevant notamment des questions autour du taux important des seniors employés, des statuts, du parcours des salariés, etc..

La première partie est consacrée à la configuration de l’emploi dans l’économie sociale : statuts des salariés par familles de l’économie sociale, puis les genres, l’âge et les niveaux de qualifications par branches professionnelles.

Dans la deuxième partie, on trouve des données sur les conditions de l’emploi, les contrats précaires, les horaires atypiques, le recours aux temps partiels et les salaires, etc. par branches professionnelles.

La troisième partie identifie les ressources « qualitatives » dont dispose l’économie sociale pour agir sur les conditions de l’emploi : sens de l’action au service des usagers et de l’utilité sociale, présence de bénévoles, pratiques RH et dialogue social innovantes, usage de la formation, moyens d’actions, etc.

Les principaux enseignements de l’étude :

  • Un emploi en progression : une tendance qui devrait se poursuivre
  • Un secteur majoritairement féminin et assez âgé
  • Des niveaux de qualification contrastés
  • Stabilité et turn over selon les branches d’activité
  • La formation, une des ressources fortes de l’ESS


>>> En savoir plus...