SIMIANE-LA-ROTONDE (04) :

Exposition à la maison de Brian

  • En juillet la municipalité de Simiane met à la disposition de la galerie le lieu inspiré de la rotonde du château.
  • A la maison de Brian, Anny Bareilles, peintre, répondra à Agathe Larpent, céramiste et Martine Cazin présentera ses derniers dessins.


A la Rotonde du château...

Claudine Meyer

Venue du Champsaur, y présentera ses grandes sculptures de fil de fer. Elle expose depuis une quinzaine d’années et a reçu plusieurs prix. Claudine est plasticienne mais aussi infirmière ; son travail s’articule autour du corps, du temps, de la mémoire. Métal tissé, calligraphie des corps, jeux de lumière et d’ombres, structure des formes, enchevêtrement des lignes...Ses sculptures nous renvoient à la présence de notre écorce corporelle. La matière s’estompe peu à peu, laissant percevoir l’essentiel. Installations fragiles qui nous plongent au cœur de ce fragile équilibre qu’est la vie.

« Maintenant. La matière s’efface. Aériens passages. Labyrinthes
Remparts fragiles. Voies entrouvertes.
Au travers le regard se glisse vers l’intérieur.
Secrets silences souffles nus. En deçà fragments d’intime »

Claudine Meyer

A la maison de Brian...

Anny Bareilles ou le voyage en Grèce...

Terre maternelle, îles mythologiques... elle en revient toujours pleine de notes et de couleurs ; après la vision, le travail, dans son atelier d’Embrun : le trait est vif, nerveux, le pastel est magistralement peint avec les acquis du professeur de dessin et composition qu’elle fut. Elle nous entraine dans un voyage de sensations et non d’images où, loin de la carte postale, tout est ressenti et non décrit : la lumière à travers l’argent des oliviers, l’odeur de la terre brûlée de soleil et la quiétude d’une chambre blanche. Sommes-nous si loin de cet été provençal ?

« Au plus près de la « mer écumeuse » d’Homère,
au plus près de cette vérité bleue
qui tremble à l’heure du poème,
au plus près de la vague offerte en chacun de ses creux... »



Jacques Lacarrière

Agathe Larpent

Elle revient à la maison de Brian avec une nouvelle exposition : pierres de nuit, pierres de jour. Céramiste reconnue depuis plus de trente ans, elle a choisi de travailler dans la belle vallée de Thoard, près de Digne. Elle est présente dans de nombreuses collections publiques et au Fond National d’Art Contemporain. Sensualité et poésie caractérisent son œuvre. Elle écoute la terre, se souvient de la course du ruisseau, capte un reflet de lumière ; avec des matériaux durs et pérennes, elle traduit paradoxalement la beauté éphémère et la fragilité d’un instant ; le grès, la porcelaine, l’émail de haute température deviennent pierres et tourbillons. Elle prend la terre à bras le corps et mène l’émail à son point exact de fusion. Une magicienne.

« Nous irons par l’autre bout des choses
Explorer la face claire de la nuit »

Lorand Gaspar

Martine Cazin

Simianaise depuis 40 ans, après l’enseignement des arts plastiques et de nombreuses années où elle a mené de front la peinture et une production de poteries, se consacre au dessin. Elle poursuit son travail sur le temps et la mémoire dans une série de crayons où simplicité et complexité se rejoignent. C’est l’infinie toile de Pénélope où se perd le regard. C’est l’éloge de la lenteur.

« je pourrais être le scribe ou le copiste
rien d’autre qu’une main
qui avance sur le papier
le temps pourrait être cette attente
qui n’attend rien... »

Jacques Ancet

Où% ? Quand ? Comment ?

La Maison de Brian

  • Le vieux village
  • 04150 SIMIANE-LA-ROTONDE
  • Cette exposition, la deuxième de la saison, se tiendra tous les jours du 1° au 31 juillet, de 15 à 19 h.
  • Le vernissage aura lieu Vendredi 1° juillet à partir de 18h à la rotonde et de 19 h à la galerie.


Contacts / En savoir plus :

La Maison de Brian