FESTIVAL :

6ème édition de Mémoires de Résistance

  • 25-26-27 janvier 2013


Ce festival s’attache à croiser l’actualité et l’histoire des résistances pour voir ce qu’elles ont de fertile pour comprendre et transformer notre présent.

C’est ainsi que nous avons abordé la guerre d’Espagne, les dictatures et les résistances en Amérique Latine, les droits des Roms et des gens du voyage, la résistance palestinienne, les guerres coloniales et le mouvement pour la libération des peuples colonisés, le programme du CNR, l’Eau bien commun…

LE PROGRAMME

Vendredi 25 janvier :

« De mémoire d’ouvriers »

  • 20H30 – Projection
  • de Gilles PERRET en sa présence. Et celle de M.MORANDINI, un des ouvriers acteur dans le film. Documentaire- 1h19- 2012
  • Le film : Ce film commence par une histoire locale et finit par raconter la grande histoire sociale française ! De la naissance de l'électrométallurgie, en passant par les grands travaux des Alpes et la mutation de l'industrie, jusqu'au déploiement de l'industrie touristique, c'est l'histoire ouvrière en général que racontent les hommes rencontrés par Gilles Perret. Dignes et lucides, ils se souviennent de ce qu'ils furent et témoignent de ce qu'ils sont devenus dans la mondialisation.

Samedi 26 janvier :

« C’est pas patron, c’est ouvrier »

  • à la Médiathèque - 14h – Projection 
  • Un documentaire de Giorgio Di Nella- 79’- 2006
  • Le film : Une imprimerie coopérative du XIè arrondissement dont les ouvriers ont refusé la fatalité de la perte de leur outil de travail à la suite de la mise en liquidation de l’entreprise. Sont abordés dans toute leur complexité les problèmes de pouvoir, les modes de décision, la répartition des salaires, la tension entre les nécessités de pérennité économique et la volonté de ne pas être aliéné par le travail…
  • Débat : Aliénation du travail et conquête de nouveaux droits pour les travailleurs, Intervenant : Gérard Filoche, inspecteur du travail

« Bread and roses »

  • Au Ciné Toiles - 18h - Projection 
  • de Ken Loach – 1h52’- 2000
  • Le film : Maya a laisse sa mère a Cuernavaca pour émigrer aux Etats-Unis. Après bien des péripéties, elle arrive à Los Angeles où vit depuis longtemps sa soeur aînée Rosa. Energique et décidée, Maya décroche un premier job de serveuse dans un bar de nuit puis est employée dans une entreprise de nettoyage. Maya se retrouve au milieu d'une armée d'employées de toutes les nationalités, qui travaillent dans des conditions inacceptables. Elles entrent en lutte….

Lettres « musicales » de motivation

  • Au Centre culturel René Char - 21h
  • Jazz : Une jam session poétique et harmonieuse proposée par Le trio Lalisse, Chabasse, Soler et le Duo Mansuy/Longsworth.


Dimanche 27 janvier :

« Les temps modernes »

  • Au CinéToiles - 11h 
  • Projection Jeune public
  • Film de Chaplin

« Les réquisitions de Marseille (Mesure provisoire) »

  • 16h - Projection
  • La valeur du travail et la finalité de l’économie.
  • Un documentaire de S.Jousse et L.Joulé- 53’- 2004
  • Le film : « La réquisition faisait figure d’audacieux prélude, comme ces éclaireurs qui s’écartent du gros de la troupe » Raymond Aubrac. Qui connaît l’aventure des 15 entreprises réquisitionnées de Marseille de 1944 à 1948 ? Ce n’est pourtant pas tous les jours que 15.000 ouvriers accèdent et participent à la gestion de leur entreprise et réalisent de surcroît d’importants bénéfices ! Dans le bouillonnement social et populaire de la Libération, ils ont inventé une forme de "gestion participative", un modèle démocratique de l’organisation du travail dans l’entreprise. Accompagnés par l’historien Robert Mencherini, les derniers acteurs de cette aventure, dont Raymond Aubrac - à l’époque Commissaire régional de la République à Marseille - font revivre cet épisode inédit.

Coopératives, autogestion, appropriation sociale

  • Table-ronde 
  • Avec Robert MENCHERINI, historien, Charles BIANCHERI, résistant, un des acteurs des Réquisitions, Olivier LEBERQUIER délégué salarié FRALIB - Gémenos; Mireille CHIESSA, secrétaire générale de l’UDCGT des Bouches du Rhône.


Le Thème de cette 6è édition :


« L’autre France d’en haut … Résistance, travail et progrès social. »

De la mémoire ouvrière et des luttes passées au réel du débat des luttes actuelles contre les fermetures d’usines et la gestion par les travailleurs de leur outil de travail: comment continuer à vivre, à travailler, à conquérir de nouveaux droits ?




L’objectif :

Il s’agit d’un thème transversal à beaucoup de champs disciplinaires- historique, sociologique, culturel, politique….

L’objectif est :

  • D’impliquer très largement le tissu associatif de la ville.
  • De sensibiliser le public scolaire.
  • De faire participer les organisations représentatives des salariés du département.
  • De croiser des expériences actuelles de gestion des entreprises et des expériences historiques.


Les lieux :
  • le cinéma de la ville de Digne
  • la Médiathèque des Trois vallées
  • le Centre Culturel René Char.


Les partenaires :
  • Le Centre culturel Réné Char,
  • CinéToiles,
  • l’Association France Palestine Solidarité(AFPS04),
  • les Amis de l’Humanité des AHP,
  • Femmes Solidaires,
  • La Ligue de l’Enseignement 04,
  • la Médiathèque Asse-Bléone-Verdon.

Avec le soutien de la ville de Digne, du Conseil Général des AHP, du Pays Dignois.

Contacts / En savoir plus :


Collectif Mémoires de Résistance des AHP.