LES RENCONTRES GIONO 2013

GIONO-des-AMÉRIQUES

« J’ai toujours été très attentif à la littérature américaine. » Jean Giono - 1950

  • Concerts, lectures, spectacles, conférences, débats, cinéma, café-littéraire
  • Manosque
  • 1er - 5 août 2013
  • Théâtre Jean le Bleu
  • Le Paraïs, maison de Jean Giono
  • Théâtre Henri Fluchère – Sainte-Tulle

  • Organisé par Les Amis de Jean Giono - Le Paraïs
  • En partenariat avec L’OCCITANE EN PROVENCE et Luberon Durance Verdon Agglomération
  • Avec le soutien de Pierre Bergé




PRESENTATION :

Jean Giono a entretenu une longue et fructueuse relation avec la littérature américaine, dont plusieurs auteurs - Whitman, Melville, Faulkner - ont accompagné sa propre création. Giono a échangé une correspondance amicale avec Henry Miller, qui admirait profondément son œuvre, et apprécié les romans de Chester Himes, dont il devint l’ami. Giono est aussi le premier à avoir donné, avec son ami Lucien Jacques, une traduction française de Moby Dick, le chef-d’œuvre d’Herman Melville, qu’il accompagna d’un essai en forme d’autoportrait : Pour saluer Melville.

D’autres écrivains américains, d’Edgar Allan Poe à Steinbeck en passant par O’Neill, ont également compté pour Giono, mais dès qu’il eut la révélation de Faulkner, en 1938, celui-ci devint l’un de ses romanciers préférés et l’un de ceux qui ont considérablement influencé son propre parcours d’écrivain. Henry Miller fut le premier à comparer les œuvres de Faulkner et de Giono, souvent qualifié depuis de « Faulkner français » : « Comme notre Faulkner, Giono a créé son propre domaine terrestre, un domaine mythique bien plus proche de la réalité que les manuels d’histoire ou de géographie. Dans les oeuvres de Giono, nous retrouvons la liberté et la violence du monde de Faulkner ».

Giono s’est passionné pour d’autres domaines de la culture américaine, comme le negro-spiritual ou le western, genre qu’il considérait comme le cinéma par excellence. Également féru de littérature latino-américaine, il s’est intéressé à l’aventure des Conquistadors et aux civilisations précolombiennes, auxquels il fait référence dans son œuvre.

Traduit en américain dès 1929, Giono est aujourd’hui moins lu, publié et étudié aux États-Unis, mais il est l’un des écrivains français qu’admire le plus l’invité d’honneur des Rencontres Giono 2013, le célèbre écrivain américain, professeur à l’Université de Princeton : Edmund White.

AU PROGRAMME :

Jeudi 1er août 2013

  • Manosque – Théâtre Jean le Bleu

10 H

  • La littérature et la civilisation américaines dans la bibliothèque de Jean Giono
  • Présentation de Jacques Mény 

11 H

  • « Captain! O my captain » : Whitman-Giono
  • Conférence de Jacques Le Gall

12 H

  • Du côté de chez Henry David Thoreau
  • Lecture de textes de Thoreau par Bernard Paccot

14H30

  • Giono lecteur de Faulkner
  • Conférence de Jacques Mény

15H30

  • Fantasmes et territoires : le « Sud imaginaire » chez Jean Giono, William Faulkner et Pierre Michon
  • Conférence de Maxime Aillaud

18 H

  • Manosque – Place de l’Hôtel de Ville
  • Librairie Le Poivre d’Âne

Café littéraire, autour de l’écrivain américain Edmund White

  • Avec Jean-Yves Laurichesse, Brisées (Le Temps qu’il fait) ; René Frégni, Sous la ville rouge (Gallimard) ; Frédéric-Jacques Temple, Henry Miller (Buchet/Chastel) et Frère Jacques, lettres d'Henry Miller (Finitude) ; Maïca Sanconie, Le Bord du ciel (Quidam Éditeur)

21H

  • Manosque, Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono
  • Montée des Vraies Richesses
  • Entrée payante : 15 € et 10 €

Un roi sans divertissement

  • Feuilleton théâtral d’après le roman de Jean Giono
  • Adaptation et mise en scène de Philippe Lardaud
  • Avec Estelle Aubriot, Philippe Lardaud et Jean-Christophe Quenon.
  • Production et diffusion Compagnie FC - Facteurs Communs




Vendredi 2 août 2013

  • Manosque – Théâtre Jean le Bleu

10 H

  • Henry Miller et Jean Giono, une amitié littéraire
  • Avec la participation de Frédéric-Jacques Temple, poète, traducteur et ami d’Henry Miller. Lecture d’extraits de correspondance entre Jean Giono et Henry Miller par Bernard Paccot

11H

  • Giono traduit et édité aux États-Unis
  • avec Floryse Atindogbe, Danièle Thévenin et Paul Eprile, auteur d’une nouvelle traduction américaine de Colline

14H

  • Edmund White, lecteur de Giono
  • Rencontre avec l’écrivain américain Edmund White

15H

  • Giono de l’Italie à l’Amérique
  • Conférence d’A.-A. Morello

16H

  • Jean Giono et le western
  • Présentation de Jacques Mény

Entre 18H et 20H

  • Promenade musicale
  • Accès libre dans trois lieux patrimoniaux de Manosque
  • Le public est invité à une promenade musicale entre la Fondation Carzou et l’église Notre-Dame-de-Romigier en passant par l’église Saint-Sauveur. Dans chaque lieu est proposé un concert d’une durée de 30 à 40 minutes.

18H

  • Concert à la chapelle de la Fondation Carzou
  • Vivaldi, Sonate pour violoncelle et piano – Gershwin, Rhapsody in blue, piano seul
  • Xavier Chatillon (violoncelle) - Olivier Lechardeur (piano)

18H45

  • Concert à l’église Saint-Sauveur
  • Saint-Saëns - Massenet - Piazzolla
  • Nora Lamoureux (harpe), Laurence Monti (violon)

19h30

  • Concert à l’église Notre-Dame-de-Romigier
  • Schubert – Dvorak, Quatuor américain (Premier mouvement)
  • Magali Demesse (alto), Laurence Monti (violon), Xavier Chatillon (violoncelle), Benoît Salmon (violon)

21H45

  • Manosque – Théâtre de verdure – Parc de Drouille – Entrée libre
  • Cinéma sous les étoiles : soirée western

Le Vent de la plaine de John Huston (1959)

  • en Technicolor et Cinémascope, avec Burt Lancaster, Audrey Hepburn et Lilian Gish. Durée : 1h56. Version originale sous-titrée.
  • « Un des plus beaux westerns de l’histoire du cinéma. » Jean-Jacques Brochier




Samedi 3 août 2013

  • Manosque – Théâtre Jean le Bleu

10 H

  • Pour saluer Melville de Jean Giono, portrait de l’artiste par lui-même
  • Conférence d’Agnès Castiglione

11H

  • Giono traducteur de Moby Dick,
  • Conférence d’Isabelle Génin et Maïca Sanconie
  • Lecture d’extraits d’un entretien entre Jean Giono et Catherine Klarke

21H

  • Manosque – Théâtre Jean le Bleu
  • Entrée payante : 15 € et 10 €
  • Lecture-concert - Création

GIONO MELVILLE MOZART



  • POUR SALUER MELVILLE de Jean Giono
  • Adaptation et mise en espace de Jacques Mény et Philippe Lardaud
  • Avec Estelle Aubriot, Jean-Christophe Quenon et Philippe Lardaud
  • Quatuor à cordes de Mozart interprété par Magali Demesse (alto), Laurence Monti (violon)
  • Xavier Chatillon (violoncelle), Benoît Salmon (violon)
  • Production Les Amis de Jean Giono - Compagnie FC - Facteurs Communs




Dimanche 4 août 2013

20H30

  • Sainte-Tulle
  • Théâtre Henri Fluchère
  • Cinéma : La Nuit d’en face, film de Raoul Ruiz (2012) avec Christian Vadim dans le rôle de Jean Giono
  • Et si Giono s’était vraiment installé au Chili, à Antofagasta ...




Lundi 5 août 2013

  • Manosque, Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono
  • Montée des Vraies Richesses

10H-13H

  • Jean Giono, le Mexique et l’Amérique du Sud
  • Conférences, débats et lectures, suivis d’un apéritif sud-américain
  • Le Mexique et la littérature sud-américaine dans la bibliothèque de Jean Giono
  • Présentation de Jacques Mény
  • L’aventure des « Barcelonnettes »
  • Avec Hélène Homps, directrice du Musée de la Vallée à Barcelonnette
  • Les personnages mexicains et retour du Mexique dans l’œuvre de Jean Giono
  • Avec Julie Mallon et Christian Morzewski
  • Giono et les civilisations précolombiennes
  • Lecture d’extraits d’œuvres de Jean Giono

Lecteurs : Estelle Aubriot, Philippe Lardaud et Jean-Christophe Quenon

Contacts / En savoir plus :

Organisation – Programmation - Contact :

Les Amis de Jean Giono