« L’Homme Semence » de Violette Ailhaud

  • par Agnès Dumouchel, conteuse

Le village des Alpes de Haute Provence dans lequel habite Violette en 1852, est soudain privé de tous ses hommes. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes, la vie continue. Arrive un homme...

Un texte aussi éblouissant que minimaliste, proche de la confidence et pourtant révolté. Une parole résolument moderne, rurale, républicaine, qui porte haut les valeurs de la liberté, de la solidarité et du désir de vie.


Photos Denis Lebioda ©


Prochaines dates :
  • 9 aout : Festival «Nouvelles du Conte » à Bourdeaux dans la Drôme
  • 14 août : Festival «L’Echo des Mots» à Pont du Fossé dans le Champsaur
  • 27 septembre : Festival « Comedia» à Embrun


En savoir plus :

>>> Le site d'Agnès Dumouchel...