L'association Les Amis de Jean Giono propose :

RENCONTRES GIONO 2014



« GIONO REVIENT DE GUERRE... »

  • Conférences, débats, dialogues avec artistes et écrivains, café littéraire, promenade musicale, cinéma en plein air, théâtre, lectures, concerts
  • MANOSQUE
  • 31 juillet - 4 août 2014




Organisation – Programmation - Contact :

  • Les Amis de Jean Giono - Le Paraïs – Montée des Vraies Richesses
  • 04100 Manosque
  • Tel : 04 92 87 73 03 – 06 37 55 73 18
  • Mel : amisjeangiono@orange.fr
  • Entrée libre, sauf soirées du 31 juillet, 1er et 2 août
  • Tarif 10 €. Pass pour les trois spectacles : 20 €
  • Réservations à l’Office de Tourisme de Manosque : 04 92 72 16 00 et auprès des Amis de Jean Giono


« GIONO REVIENT DE GUERRE... »

« Je ne peux pas oublier la guerre. L’horreur de ces quatre ans est toujours en moi. Je porte la marque. Tous les survivants portent la marque. » - Jean Giono

Entre juillet 1916 et novembre 1918, le jeune Jean Giono, radiotélégraphiste dans l’infanterie, se trouve engagé dans les combats de la Grande Guerre à Verdun, au Chemin des Dames et dans les Flandres. Les effets de l’onde de choc provoquée par cette expérience tragique, qui marque à jamais son imaginaire, se feront sentir dans toute son œuvre.

Quand il revient du front, Giono commence à écrire, mais se refuse ou ne se sent pas encore prêt à le faire sur l’épreuve inhumaine qu’il vient de traverser. Pendant dix ans, il tient l’horreur de la guerre à distance en se tournant vers d’autres sources d’inspiration.

Ce n’est qu’en 1930 que Giono écrit son « roman de guerre », Le Grand Troupeau, où il veut montrer le conflit « avec un visage différent de celui qu’on lui a donné habituellement en littérature ». Contrairement à ceux de la plupart des écrivains-combattants, son livre n’est ni le témoignage d’un poilu rescapé, ni le journal des souffrances d’une escouade. Poème halluciné d’une apocalypse universelle, Le Grand Troupeau s’est imposé avec le temps comme l’une des plus grandes œuvres inspirées par la guerre de 1914-1918.

Entre 1933 et 1939, alors que la menace d’une nouvelle guerre mondiale se précise, Giono s’engage dans un combat intransigeant en faveur de la paix. Sa plume se fait polémique dans des essais qu’il considérera plus tard comme des écrits de circonstance, mais dont certains aspects n’ont pas perdu de leur actualité au début du XXIe siècle.

Après 1945, pacifiste paradoxal, Giono met en scène, dans Le Bonheur fou ou Le Désastre de Pavie, les « guerres somptueuses et lentes » du passé, qu’il qualifie d’« objets d’art ». Giono l’antimilitariste voit dans ces guerres d’autrefois un « art de la distraction » et dans ceux qui les servent « des ouvriers du spectacle plus que des soldats ».

Les Rencontres Giono 2014, dont les dates coïncident avec celles du centième anniversaire du début de la Grande Guerre, proposent de découvrir ce qu’il advient de la guerre et de ses représentations dans l’œuvre de Giono au fil de quatre décennies d’écriture. En contrepoint, des écrivains et cinéastes d’aujourd’hui sont invités à venir témoigner des raisons pour lesquelles, depuis un siècle, la guerre de 1914-1918 n’a cessé de hanter la création littéraire et artistique et de leur manière de la raconter avec un regard contemporain.

Jeudi 31 juillet 2014

Le retour du soldat 


  • Manosque
  • Théâtre Jean le Bleu

9H30

  • « Je venais d’être démobilisé » de Jean Giono
  • Lecture par Lélio Plotton

10H

  • Naissance de l’Odyssée de Jean Giono, roman du retour de la guerre
  • Conférence de Laurent Fourcaut

14H

  • L’Homme qui plantait des arbres ou « Lazare hors du tombeau »
  • Conférence de Christian Morzewski
  • « Il me montra d’admirables bosquets de bouleaux qui dataient de cinq ans, c’est-à-dire de 1915, de l’époque à laquelle je combattais à Verdun. » 

14H45

  • Le Grand Troupeau de Jean Giono
  • Table ronde et débat avec Alain Tissut, Michel Gramain, Laurent Fourcaut, Patrick Pécherot, Éric Vuillard, Christian Morzewski, Jacques Mény
  • Projection de Champ d’honneur, court-métrage de Guillaume Mény d’après un chapitre du Grand Troupeau

16H15

  • Projection de Ivan Ivanovitch Kossiakoff, film de Fabrice Cazeneuve d’après la nouvelle de Jean Giono, avec Jacques Bonnaffé dans le rôle de Giono.
  • En présence du réalisateur

18H30

  • Manosque
  • Place de l’Hôtel de Ville
  • Librairie Le Poivre d’Âne
  • Café littéraire avec Sylvie Giono, Gilles Lapouge, Éric Vuillard, Patrick Pécherot, Édouard Schalchli, Laurent Fourcaut, Michel Servin

21H30

  • Le Grand Troupeau de Jean Giono, adapté et interprété par Bruno Raffaelli, sociétaire de la Comédie-Française
  • Manosque
  • Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono
  • Montée des Vraies Richesses
  • Entrée payante : 10 €
  • Spectacle


Vendredi 1er août 2014

Penser la paix

  • Manosque
  • Théâtre Jean le Bleu

10H

  • Recherche de la pureté, court-métrage de Mathilde Fronsacq, William Sercombe, Melissa Petesque,
  • avec la collaboration de Jean-Pierre Lenoir (2013).
  • Production de l’École internationale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Manosque.
  • Prix du jury au Concours 2013 « Courts-métrages en dialogue »
  • Bernard Paccot lit « Certitudes » de Jean Giono (1935)
  • Actualité de la Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix
  • Conférence d’Édouard Schalchli
  • Lecture d’extraits de la Lettre aux paysans par Bernard Paccot

14H30

  • La Cicatrice, une famille dans la Grande Guerre (52’)
  • Un film de Laurent Véray (2013)
  • Production Cinétévé
  • Giono pacifiste
  • Table ronde avec Mireille Sacotte, Michel Gramain, Jack Meurant, Christian Morzewski, Patrick Pécherot, Bernard Baissat, Laurent Fourcaut, Édouard Schalchli,

Entre 18H et 20H

  • Promenade musicale
  • Accès libre dans trois lieux patrimoniaux de Manosque
  • Le public est invité à une promenade musicale entre l’église Notre-Dame de Romigier, l’église Saint-Sauveur et la Fondation Carzou. Dans chaque lieu est proposé un concert d’une durée de 30 minutes.

18H

  • Concert à l’église Notre-Dame de Romigier
  • Haendel, Glière, Ravel
  • Benoît Salmon (violon) 
  • Yannick Callier (violoncelle)

18H45

  • Concert à l’église Saint-Sauveur
  • Corelli, Vivaldi, musique traditionnelle celtique
  • Duo Archivolte
  • Philippe Arestan (violon)
  • Philippe Borecek (accordéon)

19H30

  • Concert à la chapelle de la Fondation Carzou
  • Beethoven, Schubert, Piazzolla
  • Benoît Salmon (violon)
  • Yannick Callier (violoncelle)
  • Olivier Lechardeur (piano)

21H30

  • « Jean Giono : Écrits pacifistes »
  • Lecture-spectacle par Lélio Plotton
  • Manosque
  • Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono
  • Montée des Vraies Richesses
  • Entrée payante : 10 €


Samedi 2 août 2014

Art de la guerre, « guerres objets d’art »

  • Manosque
  • Théâtre Jean le Bleu

10H

  • Jean Giono raconte la bataille de Pavie à Pierre Dumayet.
  • Projection d’un extrait de l’émission « Lectures pour tous » (août 1963)

10H30

  • Jean Giono, peintre de batailles
  • Conférence d’André-Alain Morello

11H45

  • Giono lecteur de récits de bataille et d’essais sur la guerre par Jacques Mény

21H

  • Recherche de la pureté de Jean Giono
  • lu par Philippe Girard
  • Œuvres de Mendelssohn, Schumann, Schubert, Brahms, interprétées par le quatuor à cordes et piano de l’association Les Harmonautes : Alexandre Amedro (violon), Magali Demesse (alto), Xavier Chatillon (violoncelle), Olivier Lechardeur (piano et direction musicale)
  • Manosque
  • Théâtre Jean le Bleu
  • Entrée payante : 10 €
  • Lecture-concert
  • Création


Dimanche 3 août  2014

Cinéma sous les étoiles

21H45

  • Cinéma sous les étoiles : "La vie et rien d’autre"
  • de Bertrand Tavernier (1988),
  • avec Philippe Noiret et Sabine Azéma.
  • Présentation par Laurent Véray, historien du cinéma
  • Manosque
  • Place Marcel Pagnol
  • Entrée libre


Lundi 4 août 2014

Écrire et filmer la Grande Guerre aujourd’hui

  • Manosque
  • Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono
  • Montée des Vraies Richesses

10H-12H30

  • Rencontre, débat, lectures, suivis d’une signature d’ouvrages et d’un apéritif
  • Avec les écrivains Pierre Lemaître, (Au revoir là-haut), prix Goncourt 2013 ; Patrick Pécherot (Tranchecaille) et Éric Vuillard (La Bataille d’Occident), Laurent Véray (cinéaste et professeur d’histoire du cinéma à l’Université de Paris 3 Sorbonne nouvelle), Jacqueline Ursch (conservateur général du Patrimoine, pour La Faute au Midi, bande dessinée de Jean-Yves Le Naour et A. Dan), Fabrice Cazeneuve (cinéaste) et, sous réserves, François Dupeyron (cinéaste)
  • Lecteurs : Éric Vuillard, Lélio Plotton, Philippe Girard

15H

  • Fréquence Mistral en direct du Paraïs : « Jean de Manosque »
  • Emission radiophonique réalisée en public, préparée et présentée par François Malabave avec le concours des Amis de Jean Giono


Contacts / En savoir plus :

Les Amis de Jean Giono

  • Le Paraïs – Montée des Vraies Richesses
  • 04100 Manosque
  • Tel : 04 92 87 73 03 – 06 37 55 73 18
  • Mel : amisjeangiono@orange.fr