Le Théâtre La Passerelle à Gap propose :

>>> PROGRAMMATION AVRIL 2018


LES SPECTACLES

Du 3 au 5 avril à 19h

Arthur et Ibrahim

  • Théâtre
  • Cie Du Double,
  • Texte et mise en scène Amine Adjina


Lorsque la force de l’amitié permet à deux jeunes garçons, Arthur et Ibrahim, d’inventer des solutions aussi drôles qu’improbables pour contourner la logique adulte du racisme...

Du 8 au 15 avril à 20h30

Les Malédictions

  • dans le cadre des Excentrés
  • Récit et musique
  • Cie La Volige, mise en scène Nicolas Bonneau


À la croisée du théâtre documentaire, de la marionnette et de la magie, cette nouvelle création de Nicolas Bonneau, à l’atmosphère sombre et envoûtante, interroge les pratiques des jeteurs de sorts, sorcières et rebouteux aujourd’hui. Entre mots et musiques, une plongée dans un monde secret, invisible, mystérieux...

Mardi 17, mercredi 18 avril à 19h

Motifs

  • Duo magnétique
  • Cie PARC, chorégraphie Pierre Pontvianne


Un homme, une femme, mains dans les mains. Un duo intense, une histoire d’amour organique comme une respiration, interprétée par un jeune chorégraphe talentueux et sa complice, gracieuse et légère. Déclinant à l’infini les pleins et les déliés du couple, ils exécutent une sorte de mantra obsédant et nous font vibrer avec eux...

Samedi 21 avril à 20h30

Projet.PDF

  • Portés acrobatiques féminins
  • Mise en scène Virginie Baes


17 femmes acrobates, parfois aussi clowns ou danseuses, mettent leurs forces et leurs regards en commun pour une création collective autour des portés acrobatiques. Et une fois n’est pas coutume, ce sont des femmes qui portent, manipulent, dominent des femmes ! Un acte engagé autant qu’ironique face à l’illusion d’une égalité...

EXPOSITION A LA GALERIE DU THEATRE

Humain XXI

  • Du 7 avril au 30 juin 2018
  • Vernissage : vendredi 6 avril à 19h
  • Photographies Rémi Petit


Parti au hasard sur les routes de France, Rémi Petit a photographié des femmes, des hommes, qui ont choisi de vivre de leurs savoir-faire manuels. Pêcheur, relieuse, cordonnier, vannier, poissonnière, maraîchère ou chirurgien, ils sont ceux qui façonnent le début de notre XXI e siècle. La découverte de leur atelier ou de leur lieu de travail est fascinante : un spectacle s’y organise autour des gestes et des outils, avec, au centre, l’humain qui façonne.

LES ACTIONS CULTURELLES

Vive les femmes !

Un rendez-vous proposé en collaboration avec la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes

Samedi 14 avril de 10h à 17h à l’Usine Badin

« Emportons-nous »

  • atelier d’expérimentation et de rencontre
  • autour de portés acrobatiques en lien avec Projet.PDF
  • Avec Mathilde Gorisse, Renata Do Val, Anhalou Serre, Claire Ruiz, collectif PDF

Se rencontrer par les portés, jouer à se laisser tomber et se laisser rattraper, se retrouver la tête en bas, être soulevée en l’air... Nous créerons ensemble un espace-temps féminin pour jouer, discuter, se surprendre et se questionner, sans jugement, sans objectif de réussite, ni de compétition. Comment vit-on dans nos corps de femmes ? Qu’est-ce qu’on porte, supporte ?

Lundi 16, mardi 17 avril

Murmures

  • Lectures au chevet et chansons à l’oreille
  • Avec Jeanne Garraud, autrice, musicienne ; Sandrine de Rosa, comédienne et musicienne ; Sébastien Valignat, comédien et metteur en scène et parfois en invitée Mathilde Favier

Murmures est une proposition artistique imaginée par la compagnie Cassandre et le théâtre La passerelle spécialement pour le CHICAS – Hôpital de Gap. Murmures prend la forme d’un court spectacle (de 1 à 5 minutes) chanson, texte, fable à choisir dans un « menu » et destiné à être offert à un seul spectateur.

Lundi 16 avril à 14h au collège Fontreyne de Gap

Sabordage !

  • Cie La Mondiale générale

Un spectacle de cirque d’un genre nouveau. Audacieux, joyeux, ironique, il joue et s’amuse des contradictions de l’être humain, qui démontre sans cesse sa capacité à réaliser des actions héroïques, fabuleuses et dans le même temps son incroyable capacité d’autodestruction. La Mondiale générale joue avec des objets familiers pour créer des spectacles débordant d’inventivité. Que ce soit avec des bastaings érigés en totems comme support d’un étonnant travail d’équilibre à plusieurs ou plus inattendu, un hula-hoop version XXL, la compagnie poursuit sa recherche entre défi, prouesse et absurde.

  • 7 classes de 5e et 2 classes de 3e assisteront à la représentation.


Du 17 au 20 avril au collège Fontreyne de Gap

Atelier d’acrobatie

  • Parallèlement à la représentation de Sabordage ! une classe de 5° suivra un atelier d’acrobatie avec 2 artistes
  • sam. 21 avril / De 10h à 18 / Galerie photo du théâtre
  • sam. 26 mai 2018 / De 14h à 16h / Musée muséum départemental, Gap

Avec Cécile Brochoire, comédienne, metteure en scène, Cie Chabraque La compagnie Chabraque, le Réseau hospitalité et le théâtre La passerelle partagent une volonté commune de favoriser les rencontres et les échanges entre réfugiés et habitants des Hautes-Alpes.

À travers cet atelier de pratique théâtrale, nous vous proposons de construire un espace/temps collectif. Une aventure commune pour faire connaissance et créer une relation avec l’autre quel que soit son parcours de vie. Les expressions du corps et du visage seront les premiers points d’ancrage, permettant ainsi à tous de recevoir et de donner.

LES RÉSIDENCES À L’USINE BADIN

Du 23 avril au 2 mai à l’Usine Badin

  • Edith Amsellem, Cie En rang d’oignons, théâtre de rue
  • Du 23 avril au 2 mai 2018 pour le spectacle de rue J’ai peur quand la nuit sombre


Contact :

Théâtre La passerelle

  • Scène nationale de Gap et des Alpes du Sud
  • 137 bd Georges Pompidou
  • 05000 Gap
  • Hélène Desrues – 04 92 52 50 20 – rp3@theatre-la-passerelle.com